La norme AFNOR NF X06-091


L'AFNOR a publié en avril 2011 une norme qui définit les niveaux d'exigences des chefs de projets Lean 6 Sigma et des animateurs d'ateliers Lean : la norme NF X06-091.

Les chefs de projets d’amélioration :

Un projet est un processus unique qui consiste en un ensemble d’activités coordonnées et maitrisées, entrepris dans le but d’atteindre un objectif conforme à des exigences spécifiques incluant les contraintes de délais, coûts et ressources. Un projet d’amélioration doit conduire à des résultats chiffrés et doit être mené selon le cycle du DMAIC.

Chef de projet simple : Un projet simple est généralement mené par une équipe réduite, appartenant à un même périmètre fonctionnel et pouvant être facilement réunie pour des séances de travail. L’investissement en ressources humaines et financières sera limité et le chef de projet pourra n’y consacrer qu’une faible partie de son temps.

Chef de projet complexe : Un projet complexe est un projet qui va nécessiter des moyens importants, souvent une équipe large, pour résoudre le problème ciblé. L’enjeu pour l’entreprise et son impact potentiel sur l’organisation, la rupture nécessaire pour atteindre la satisfaction des clients, mais aussi la transversalité du problème sur plusieurs départements/sites/entités de l’entreprise sont autant d’éléments qui peuvent rendre un projet complexe.

8 critères déterminent la complexité d’un projet d’amélioration:

  • dispersion géographique du projet,
  • taille de l’équipe,
  • diversité culturelle,
  • dispersion fonctionnelle,
  • niveau de maturité du processus,
  • niveau de maturité de l’organisation,
  • nature du changement,
  • degré de résistance au changement.

 

Les animateurs d’ateliers/chantiers

Les ateliers sont des actions d’amélioration qui peuvent être menées dans le cadre ou en dehors des projets d’amélioration. L’objectif d’un atelier est d’améliorer un périmètre d’activités grâce à la participation active des acteurs du terrain dans un laps de temps court.

Animateur d’atelier simple : L’atelier simple est un ensemble d’activités menées sur un périmètre restreint d’un processus afin de réaliser une amélioration locale dans un secteur. Il est généralement réalisé dans un court laps de tempsAnimateur d’atelier complexe (Lean)

Animateur d'atelier complexe : L’atelier complexe est un ensemble d’activités menées sur le périmètre d’un processus majeur avec une approche produit ou service. Il a pour objectif l’optimisation du produit ou du service de l’expression de la demande à la livraison en impliquant les acteurs qui contribuent directement au processus et ceux qui supportent le processus. Il peut être apparenté à un projet complexe.  par les équipes métier et piloté par le management de proximité. Il peut être apparenté à un projet simple.

 

L’évaluation des compétences

Pour les projets d’amélioration et les ateliers, la norme AFNOR NF X 06-091 précise un niveau minimum de savoir, savoir-faire et savoir être.

En fonction du grade visé, le niveau de compétences est  établi en fonction de l’échelle suivante :
Niveau 0 : Aucune connaissance requise
Niveau 1 : Connaissance (formation + exercices)
Niveau 2 : Savoir faire standard (a mis en pratique à minima sur une étude de cas)
Niveau 3 : Savoir faire autonome
Niveau 4 : Savoir faire avancé (est capable de transmettre l'outil, d'accompagner d'autres personnes)
Niveau 5 : Expertise

Les compétences sont distinguées entre les projets industriels et les projets services aussi appelés projets transactionnels.

Pour le pilotage d’un projet d’amélioration simple ou complexe, le chef de projet doit maitriser la conduite de projet en intégrant une démarche quantitative (fondée sur des données factuelles, dénombrables ou chiffrables). Il doit également maîtriser un ensemble d’outils lui permettant d’atteindre les livrables à chaque étapes de son projet. Enfin, la façon dont le chef de projet se comporte lors de l’exécution du projet a une importance capitale sur son bon déroulement.


Pour l’animation d’ateliers simples ou complexes, la norme définit le niveau minimum requis devant être maîtrisé pour chaque outil du Lean. La conduite du changement, le leadership, la coordination et l’état d’esprit sont également des aptitudes devant être développées.