Web-conférence "Booster et optimiser votre Supply Chain

Une Supply chain peut être complexe, faire intervenir un grand nombre d’acteurs, et avoir un temps de traversée long ...

Une Supply chain peut être complexe, faire intervenir un grand nombre d’acteurs, et avoir un temps de traversée long. Pour que le client ou consommateur final soit livré en temps et heure, cela requiert que chaque maillon soit maîtrisé en termes de qualité et de délai, cela dans une logique d’optimisation globale.

Un diagnostic, via la VSM ou Value Stream Mapping, va nous permettre de cartographier les flux physiques et d’information, les temps de traversée, d’identifier les goulots afin d’évaluer notre flexibilité et notre capacité à répondre à la demande client avec toutes ses variations. La gestion de la capacité, des stocks et la planification vont être des éléments clés dans la conception des nouveaux flux et pour piloter.

Le Lean va nous aider à mettre en place du flux continu et du flux tiré avec le célèbre outil kanban. Toutefois, le kanban ne répond pas à toutes les problématiques et réagit mal à une forte variabilité et à de longs lead times. Par ailleurs, le MRP classique permet de gérer des données complexes mais a été conçu il y a plus de 50 ans, alors que les Supply chains étaient moins complexes avec une logique de fort volume et de petit mix produit. Le business d’aujourd’hui est de plus en plus orienté « petits volumes et fort mix produit », et dans ce contexte, cet outil a l’inconvénient de propager « facilement » l’effet d’amplification de la demande bien connu sous le nom de « Bullwhip Effect », en créant une grande nervosité dans les organisations avec une volatilité des plannings.

DDMRP a été développé au début des années 2010 et réconcilie les avantages du kanban et du MRP. Cette méthodologie décrit la mise en place de buffers stratégiques, leur dimensionnement et leur ajustement dynamique qui les rend plus robustes que des stocks de sécurité classiques. Il s’en suit une exécution visible et collaborative pour générer et prioriser les ordres d’approvisionnement et de fabrication qui va faciliter le pilotage du modèle opérationnel (ou DDOM = Demand Driven Operating Model).

De plus en plus d’entreprises adoptent ce modèle et vont plus loin en en faisant un mode de management de leur processus de planification des horizons tactique et stratégique. Elles ont en commun d’améliorer leur taux de service tout en baissant leurs stocks, et sans nécessairement améliorer leurs prévisions !

Ainsi, si les outils du Lean permettent d’améliorer une Supply chain et son pilotage, DDMRP donne un cadre opérationnel et des outils applicables en toutes situations.

Soyez nombreux à nous rejoindre pour notre web conférence « Booster et Optimiser votre Supply chain » le vendredi 21 février à 11h.

Publié le Vendredi 14 février 2020 - 11:27